Top

Temps passé devant un écran Print or save as PDF

Comment la définit-on?

Le temps passé devant un écran désigne « le temps passé devant n’importe quel écran, y compris les téléphones intelligents, les tablettes, la télévision, les jeux vidéo, les ordinateurs ou la technologie portable » (Canadian Paediatric Society, 2019, p. 402). L’absence de limite au temps passé devant un écran est associée à divers risques pour la santé, y compris des problèmes d’attention, un sommeil de mauvaise qualité et l’obésité. Ainsi, l’American Academy of Pediatrics recommande de limiter le temps sédentaire passé devant un écran à 2 heures ou moins par jour chez les enfants (Reid et al., 2016). Cependant, le temps passé devant un écran peut s’avérer positif lorsque des adultes sont présents et que le contenu est éducatif et approprié à l’âge (Canadian Paediatric Society, 2017). Par conséquent, il est recommandé aux parents d’élaborer des plans médias qui maximisent les forces et réduit les risques associés au temps passé devant un écran (Nagata et al., 2020).

Le cadre d’évaluation de The Learning Bar relatif à l’engagement des élèves comprend des mesures de l’engagement social, institutionnel et intellectuel. Les variables de temps, comme le temps passé devant un écran, sont une composante de l’engagement social, tout comme la participation à des sports et à des clubs, le sentiment d’appartenance et la capacité de nouer des amitiés positives à l’école.

Pourquoi est-ce important?

  • Le temps pendant lequel les élèves regardent la télévision est associé négativement à la réussite scolaire (Cooper et al., 1999).

  • Les enfants qui passent 2 heures ou plus par jour devant un écran sont plus susceptibles d’obtenir de mauvais résultats psychologiques (Page et al., 2010).

  • Il est recommandé aux familles d’enfants et d’adolescents de minimiser le temps passé devant un écran, de donner l’exemple en adoptant des habitudes de visionnement positives, de privilégier le contenu éducatif et de surveiller l’utilisation des écrans (Canadian Paediatric Society, 2019).

  • interventions à l’école peuvent réduire le temps que consacrent les élèves aux activités sur les écrans (Friedrich et al., 2014)

Comment la mesure-t-on?

Dans le cadre des sondages NotreÉCOLE destinés aux élèves du primaire et du secondaire, on demande aux élèves d’indiquer le temps qu’ils consacrent à des activités en ligne, à envoyer des SMS, à utiliser les médias sociaux, à jouer à des jeux vidéo ou à regarder la télévision et des plateformes de diffusion en continu. Les résultats sont présentés sous forme de « pourcentage des élèves qui passent plus de 2 heures par jour devant un écran ».

 

Références

Canadian Paediatric Society, Digital Health Task Force, Ottawa, Ontario (2017). Screen time and young children: Promoting health and development in a digital world. Paediatrics & Child Health, 22(8), 461-468.

Canadian Paediatric Society, Digital Health Task Force, Ottawa, Ontario (2019). Digital media: Promoting healthy screen use in school-aged children and adolescents. Paediatrics & Child Health, 24(6), 402-408.

Cooper, H., Valentine, J. C., Nye, B., & Lindsay, J. J. (1999). Relationships between five after-school activities and academic achievement. Journal of Educational Psychology, 91(2), 369-378.

Friedrich, R. R., Polet, J. P., Schuch, I., & Wagner, M. B. (2014). Effect of intervention programs in schools to reduce screen time: A meta-analysis. Jornal de Pediatria, 90(3), 232-241.

Nagata, J. M., Magid, H. S. A., & Gabriel, K. P. (2020). Screen time for children and adolescents during the coronavirus disease 2019 pandemic. Obesity, 28(9), 1582-1583.

Page, A. S., Cooper, A. R., Griew, P., & Jago, R. (2010). Children’s screen viewing is related to psychological difficulties irrespective of physical activity. Pediatrics, 126(5), e1011-7.

Reid Chassiakos, Y. L. R., Radesky, J., Christakis, D., Moreno, M. A., & Cross, C. (2016). Children and adolescents and digital media. Pediatrics, 138(5), e20162593. doi:10.1542/peds.2016-2593