Top

Intimidation, exclusion et harcèlement (secondaire) Print or save as PDF

Une définition de l’intimidation est fournie aux élèves, et on leur demande comment souvent au cours des quatre dernières semaines, ils ont subi ce qui suit : intimidation physique, verbale, sociale, ou cyberintimidation. Les élèves sont considérés comme étant victimes d'intimidation modérée s'ils ont déclaré avoir subi n’importe quelle intimidation physique pendant le dernier mois, ou toute intimidation verbale, sociale ou de la cyberintimidation plus d’une fois par semaine. Les élèves sont considérés comme étant victimes d'intimidation élevée s'ils ont déclaré avoir subi de l’intimidation physique plus d’une fois par semaine, ou n’importe quelle autre forme d’intimidation au moins 4 à 5 fois par semaine. Des tableaux « Autres détails » fournissent de l’information selon les quatre formes d’intimidation.

 En plus des questions de base sur l'intimidation et la victimisation, on pose des questions concernant :
- Ce que font les élèves au sujet de l'intimidation.
- S’ils ont vu ou entendu parler d'un élève qui se faisait intimider, et si oui, où et quand l'intimidation a lieu.
- La sécurité à l'école et jusqu'à quel point la prévention de l'intimidation à leur école est efficace.
- S'ils se sentent exclus par les autres élèves ou traités de façon injuste par le personnel de l'école (secondaire) en raison de leur origine ethnique ou milieu culturel, leur classe sociale (secondaire), leur orientation sexuelle (secondaire), leur religion, leur handicap ou autres limites catégoriques perçues.
- Au secondaire, on demande aux élèves s’ils ont subi du harcèlement sexuel à l’école au cours des 4 dernières semaines.
Un rapport sur l'intimidation et la sécurité à l'école résume leurs points de vue. Des tableaux « Autres détails » sont également fournis.

Cet article n'accepte pas de commentaires.